FMT | Projets de la fmt
17609
page-template-default,page,page-id-17609,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,wpbdp-with-button-styles,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Evaluation


Comité d’évaluation et de docimologie

L’évaluation de l’enseignement s’inscrit en Tunisie dans un cadre réglementaire régi par la loi 2008-19 du

25 février 2008 relative à l’enseignement supérieur

Création du Comité d’évaluation : décembre 2008

  • Rédaction de la Charte de l’évaluation*
  • Visite du Bureau d’Evaluation de l’Université de Montréal (2 membres)
  • Élaboration des outils de l’évaluation : questionnaires d’évaluation
  • Séminaires de sensibilisation avec les enseignants et les étudiants

Expérience pilote : évaluation du DCEM2 : enseignements à la faculté, stages et exa mens (distribution, récupérations et analyse de milliers de questionnaires). Expérience lourde

  • Prioriser l’évaluation des stages grâce à l’appui logistique de la Direction des stages dans la distribution et récupération des questionnaires ainsi que la saisie des réponses des étudiants.
  • Intégration des « terminators » de la docimologie, initiés par feu Pr Zaouche pour la vérification des notes, au sein du Comité d’évaluation

Organisation en trois sous-comités :

  • Un sous-comité d’évaluation des stages
  • Un sous-comité d’évaluation de l’enseignement
  • Un sous-comité d’évaluation des examens : la docimologie
  • Elaboration d’une Feuille de route pour les examens* en vue d’harmoniser la procédure des examens
  • Introduction, en plus de la saisie systématique des notes pour la vérification des totaux, de l’Analyse docimologique par le calcul d’indices de validation docimologique (indices de difficulté et de discrimination) avec un feed-back adressés aux enseignants à chaque session d’examen en vue d’une amélioration continue des banques de questions.
  • Mise en place de 2 séminaires de formation des enseignants en docimologie

L’évaluation des stages par les étudiants et les encadrants référents

Les terrains de stage et les ECOSM sont systématiquement évalués par les étudiants à chaque examen ECOSM. Un questionnaire anonyme est rempli par l’étudiant. Les encadrants référents sont également invités à évaluer les étudiants par un questionnaire qui leur est adressé.

Un rapport annuel est adressé à la Direction des stages.

Un rapport, par spécialité, est envoyé à tous les enseignants de la spécialité.

Un rapport est publié sur le site après avoir établi un score d’évaluation. (A, B , C et D).

L’évaluation de l’enseignement :

L’évaluation de l’enseignement par les étudiants est lourde (quotidienne, évaluation de tous les cours reçus pendant  la journée…) et nous a confrontés à une faible implication des étudiants.
En 2018-2019, le Comité d’évaluation se propose, en assurant la distribution et la récupération des questionnaires par ses membres,  d’évaluer un Thème ou Certificat par année d’étude :

 

  • Thème 7 : PCEM1
  • Thème 17 : PCEM2
  • Hémato : DCEM1
  • Pédiatrie : DCEM2
  • Médecine aigue : DCEM3

Chaque année, sont organisés des séminaires de niveau 1 (saisie de docimologie) et des séminaires de niveau 2 (analyse docimologique) ainsi que des séminaires, à l’échelle des section, pour évaluation de l’épreuve question par question..
A chaque session d’examen, il y a :

 

  • Une validation docimologique qui se fait avant la levée d’anonymat et qui comprend :
    • La saisie des notes. Cette tâche se fait par une équipe d’enseignants désignés par la section sur un fichier Excel validé par le responsable de docimologie de l’année. Après correction et calcul manuel des moyennes, toutes les notes sont saisies copie par copie, question par question sur fichier Excel® avant la levée d’anonymat. Des formules, permettant le calcul des totaux pour chaque discipline et le total de l’épreuve, permettent la vérification des notes.
    • La validation docimologique proprement dite. Elle se fait par le responsable de docimologie de l’année d’études. Une étape de vérification permet de vérifier les erreurs de saisie. Elle porte sur la vérification des lignes, du respect du barème, des cellules vides et des formules. Est  vérifié dans cette étape l’intégrité des formules de calcul de moyennes.

 

  • Une analyse docimologique qui comprend :
    • Une analyse globale : dans cette étape sont analysés les taux de réussite, les moyennes maximales et minimales.
    • Une analyse par discipline. Chaque discipline est analysée en calculant le taux de réussite et le taux des étudiants ayant réussi l’épreuve sans réussir une discipline
    • Une analyse par item

 

  • Un feed-back pour les sections